Fabrication Française

ecology

Ecologie

Respect de l'environnement, biodiversité et capital humain.

Qualité

La renommée des artisans français dépasse largement nos frontières, notamment dans l'artisanat d'art où le fait main reste un gage de qualité.

Emploi

Emploi

L’achat d’un produit réalisé en France génère trois fois plus d’emplois en France que l’achat d’un produit importé.

Fabrication Française

Nos ateliers partenaires de confections se trouvent à Orgeval, à Chateaubourg et  à Caen.

Une forte demande

Il y a une forte demande et un savoir faire français qu’il faut conserver dans le temps. Malheureusement y a de moins en moins d’entreprises françaises fabriquent des peluches et doudous en raison de la concurrence asiatique.

“Les matières premières sont soigneusement triées sur le volet, la qualité est contrôlée, le rembourrage est fait main et les tissus sont sélectionnés.”

Gage de qualité

Le bourrage d’un doudou demande le geste et la maîtrise afin que la peluche soit tendre. C’est une technique que nos couturières souhaitent transmettre. Nos tissus sont en majorité de provenance européenne et biologique (certification Oeko-Tex)  et nos doudous sont tous conformes aux normes CE.

Une raison économique.

l’explosion du chômage, La crise économique, les délocalisations et l’affaiblissement du tissu industriel nous font prendre conscience qu’il est essentiel de consommer local pour préserver les emplois mais pas seulement…

Qualitativement.

les ateliers français perpétuent un réel savoir faire et développent de nouvelles compétences. Une peluche française de qualité durera plus longtemps.

D’un point de vue sanitaire, un doudou français a une origine connue, sa fabrication est soumise à une réglementation et des contrôles rigoureux. Voilà de quoi rassurer les parents soucieux du bien être de leurs enfants.

Les
certifications

Le marquage « CE » est obligatoire pour tous les produits couverts par une ou plusieurs réglementations européennes de type « Nouveau cadre législatif » (anciennement dites « Nouvelle Approche ») et confère à ces produits le droit de libre circulation sur l’ensemble du territoire de l’Union européenne.​

L’Oeko-Tex standard 100 porte sur la santé du consommateur et donc du textile qu’il porte. Mis au point au début des années 1990 par l’Institut autrichien de recherche textile (OTI) et l’Institut allemand de recherche Hohenstein sur des normes déjà existantes à l’époque, l’objectif était d’informer le consommateur sur la non présence de produits chimiques toxiques et nocifs dans les vêtements.

Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn