Publié le

Fécondation in vitro : un bébé conçu avec 3 parents est né en Grèce

Naissance : un bébé conçu avec 3 parents est né en Grèce

Le mardi 9 avril 2019, une femme a donné la vie à son petit garçon en Grèce. Cette naissance n’est pas ordinaire. L’enfant a été conçu avec l’ADN de trois parents différents. La conception de ce bébé a été possible grâce à une fécondation in vitro utilisée pour la première fois dans le cadre d’une infertilité.

Un bébé avec l’ADN de 3 parents différents est né en Grèce

Une femme de 32 ans, originaire de Grèce, a donné naissance à un petit garçon le mardi 9 avril 2019. Ce bébé de 2,960 kilos est né en bonne santé.

Cette mère grecque avait eu recours à plusieurs reprises à des fécondations in vitro sans succès.

Cet enfant possède 3 ADN différents : celui de la femme grecque de 32 ans, celui du père et celui de la mère qui a donné l’enveloppe de l’ovocyte.

Un essai clinique proposé par des scientifiques espagnols

Cette technique a été mené à l’Institut Life en Grèce par une équipe espagnole du laboratoire Embryotools. La jeune femme de 32 ans a accepté de participer à cet essai clinique après les nombreux échecs de fécondations in vitro.

L’équipe gréco-espagnole a transféré les matériaux génétiques contenant les chromosomes de la mère dans l’ovule de la donneuse dont les matériaux génétiques ont été retirés.

La fécondation s’est déroulée in vitro avec le sperme du père et l’embryon implanté dans l’utérus de la mère.

«  Aujourd’hui, pour la première fois dans le monde, le droit inaliénable d’une femme de devenir mère avec son propre matériel génétique devient une réalité. Nous sommes maintenant en mesure de permettre aux femmes atteintes de multiples défaillances de FIV ou de maladies génétiques mitochondriales rares, d’avoir un enfant en bonne santé » a déclaré le Dr Panagiotis Psathas, président du Life Institute d’Athènes qui a participé à cet essai clinique.

Une procédure expérimentale

Cette nouvelle révolution dans le monde de la reproduction assistée reste tout de même expérimentale. Les risques liés à cette méthode sont encore inconnus.

« Les études doivent être poursuivies avec soin et sans précipitation afin de compléter toutes les étapes nécessaires pour démontrer qu’il s’agit d’une technique sûre » rappellent les médecins qui ont contribué à la réussite de cette reproduction assistée.

Des questions d’ordres éthiques

L’utilisation de la méthode de la fécondation in vitro avec 3 parents pose des questions éthiques car il y a une modification des gènes de l’enfant.

Pourtant, selon le professeur Nuno Costa-Borges (co-fondateur du laboratoire Embryotools), cette méthode ressemble à un don d’ovocyte.

D’ailleurs, si cette technique de fécondation in vitro est autorisée en Grande-Bretagne, elle est encore interdite en France, en Espagne et aux Etats-Unis. Cela s’explique par le risque de dérive de modification du génome humain.

La fécondation in vitro avec 3 parents est une nouvelle évolution dans le domaine de la reproduction assistée.
La fécondation in vitro avec 3 parents est une nouvelle évolution dans le domaine de la reproduction assistée.

Une première naissance au Mexique

En 2016, cette méthode a été utilisé pour la première fois au Mexique par une équipe américaine. Cette naissance a été rendu possible grâce cette technique de reproduction inédite. Le bébé est né en avril 2016. Sa venue au monde a entraîné des réactions mitigés.

Eviter la transmission d’une maladie génétique

Elle a été pratiquée pour éviter la transmission d’une maladie héréditaire de la mère à l’enfant. La maman était atteinte du syndrome de Leigh. C’est une maladie neurologique progressive et héréditaire qui se caractérise par une dégénérescence du système nerveux central.

La femme qui a bénéficié de cette nouvelle technique avait transmis sa maladie à ses deux bébés. Ils sont décédés à cause de cette pathologie. Elle a également vécu deux fausses couches.

« Ces travaux représentent une avancée importante en médecine de la reproduction car les maladies mitochondriales restent un problème important et difficile », a estimé le Dr Owen K. Davis, président de l’ASRM (société américaine de la médecine reproductive).

La première fécondation in vitro avec 3 parents a eu lieu en 2016 au Mexique.
La première fécondation in vitro avec 3 parents a eu lieu en 2016 au Mexique.

Qu’est-ce que la FIV ?

Chaque année, près de 12 000 enfants naissent grâce à la technique de fécondation in vitro en France.

La fécondation in vitro est une technique médicale qui aide à la fécondation. Elle a pour objectif de faire rencontrer l’ovocyte et le spermatozoïde en dehors du corps de la femme et de son utérus.

Le sperme est recueilli et préparé au sein d’un laboratoire. Pour récupérer l’ovocyte, il est nécessaire de procéder à une ponction des ovaires.

Ensuite, les gamètes sont fécondées in vitro dans un récipient. L’ovocyte devient alors un embryon qui sera par la suite transférer dans l’utérus.

Comment puis-je bénéficier d’une FIV ?

La fécondation in vitro est pratiquée lorsque la fécondation naturelle est impossible. Elle est irréalisable dans plusieurs cas :

  • Une endométriose : il s’agit d’une maladie du revêtement interne de l’utérus. Cette maladie chronique touche environ 5 à 20% des femmes.
  • Une anomalie des trompes : cette altération peut être causée par des séquelles d’infections génitales, d’adhérences après une chirurgie ou encore d’une grossesse extra-utérine.
  • Une anomalie du spermogramme.
  • Une infertilité.

Les risques d’une fécondation in vitro

Toutes les interventions médicales comportent des risques et des effets secondaires. Cette technique peut engendrer :

  • Une hyper-stimulation ovarienne : une augmentation anormale des ovaires peut se produire après le prélèvement d’ovules.
  • L’inefficacité de la stimulation ovarienne : la stimulation peut s’avérer très faible et peut être causé par l’annulation du cycle de la FIV.
  • Des grossesses multiples : la grossesse gémellaire représente 30 à 35% des grossesses provoquées par ce genre de technique.
La reproduction assistée permet de donner naissance à de nombreux enfants chaque année.
La reproduction assistée permet de donner naissance à de nombreux enfants chaque année.

 

Adopte un doudou vous invite à lire son article sur l’histoire incroyable d’une jeune femme en mort cérébrale qui donne la vie.