Publié le

Naissance : une jeune maman en mort cérébrale donne la vie

Donner naissance à un enfant est l’un des moments les plus beaux dans la vie d’une femme.

Le jeudi 28 mars 2019, Catarina SEQUEIRA a donné naissance à un petit garçon au Portugal. Deux mois auparavant, cette jeune maman de 26 ans a été déclarée en mort cérébrale. Elle a été maintenue en vie artificiellement jusqu’à l’accouchement. Adopte un doudou décrypte pour vous la naissance de ce « bébé miracle ».

Le déroulement de la naissance de l’enfant

A l’hôpital de Porto au Portugal, les médecins sont arrivés à protéger la vie d’un bébé dans le ventre de sa maman en mort cérébrale. D’après la presse portugaise, cet enfant est considéré comme un « bébé miracle » dans le corps médical.

L’état de santé de la jeune maman

Catarina SEQUEIRA était une future jeune maman de 26 ans. Cette portugaise était tombée enceinte et attendait son premier enfant.

Deux mois avant la mise au monde de son petit garçon, elle est admise à l’hôpital de Porto pour une crise d’asthme. Elle était enceinte de 19 semaines. La difficulté de la crise et l’état de santé de la jeune femme ont contraint les professionnels de la santé à la plonger dans le coma.

Malheureusement, les médecins ont annoncé la mort cérébrale de Catarina quelques jours plus tard. Elle a été maintenue en vie pendant 56 jours pour donner vie à son enfant dans de bonnes conditions.

Le jour de la naissance

Les médecins avaient fixé une date pour réaliser la césarienne.

La jeune femme commençait à présenter des dégradations respiratoires. L’altération de l’état de santé de Catarina a obligé le corps médical à pratiquer l’opération un jour avant la date prévue. L’obstétricien a décidé de mettre fin à la grossesse pour éviter certains problèmes pour le nouveau-né.

Le centre hospitalier a indiqué que le jeune garçon pesait 1,7 kilogrammes à la naissance. Il est en aussi bonne santé que les autres bébés prématurés avec un temps de gestation similaire.

Le père de l’enfant, prénommé Salvador, a assuré qu’il s’occupera de son « bébé miracle ». Il est heureux que son enfant soit en bonne santé.

 

Présence d'un papa avec son enfant à la plage
La relation d’un père avec son enfant est importante. L’enfant prendra comme modèle son papa pour grandir.

 

La législation portugaise a facilité cette naissance

Au Portugal, la loi sur les donneurs d’organes autorise les médecins à garder une personne en vie pour sauver la vie d’un bébé. De plus, la famille de Catarina et le père de l’enfant avaient donné leurs consentements pour préserver la vie du nouveau-né.

Dans ce pays du sud de l’Europe, les habitants sont considérés comme des donneurs d’organes sauf indications contraires. Pour le responsable du comité éthique de l’hôpital où se trouvait Catarina, cela signifie que les patients peuvent faire don de leur cœur ou de leur poumons mais aussi de la totalité de leur corps pour qu’un enfant puisse vivre.

 

Des cas similaires de naissances en 2016

Ce type de naissance n’est pas le premier cas observé dans le monde de la santé. La même situation que celle de Catarina SEQUEIRA s’est déjà présentée dans une autre ville du Portugal et en Pologne.

Un autre petit garçon né à Lisbonne

Le 7 juin 2016, une femme portugaise a donné naissance à un petit garçon à l’hôpital de Lisbonne au Portugal.

La mère était en état de mort cérébrale depuis le 20 février de la même année. La future maman avait été déclaré en mort cérébrale après une hémorragie intra-cérébrale. Le fœtus était en très bonne santé.

En concertation avec la famille, la décision des médecins a été de poursuivre la grossesse. L’enfant a continué de grandir dans le ventre de sa mère pendant une période de 15 semaines. C’est la période la plus longue enregistrée dans le pays pendant laquelle le bébé a survécu dans le ventre de sa maman.

Le bébé de sexe masculin est né après une grossesse de 32 semaines sans complication. Les membres de l’hôpital ont pratiqué une césarienne. Il pesait 2,350 kilogrammes. Il est en bonne santé.

Un enfant polonais mis au monde dans les mêmes circonstances

En avril 2016, une femme a été maintenue en vie pendant 55 jours après avoir été déclarée en mort cérébrale.

Elle a ensuite donné naissance à un enfant en bonne santé après une grossesse de 26 semaines. Il ne pesait que 1 kilogramme. Après trois mois de soins intensifs, l’enfant a repris du poil de la bête et a pu quitter l’hôpital.

La maman a succombé à un cancer du cerveau à l’âge de 41 ans à l’hôpital universitaire de Wroclaw en Pologne.

 

La naissance d'un enfant est une étape importante dans la vie d'un couple
Un couple qui fonde une famille est la forme de bonheur la plus pure que nous puissions vivre – Will Smith.

 

Adopte un doudou vous invite à lire son article qui raconte l’histoire de quatre filles qui ont combattu et vaincu le cancer ensemble.