Publié le

Méthode Montessori, l’apprentissage positif

Pedagogie Montessori
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn

La méthode Montessori fait beaucoup parler d’elle en ce moment

Avez-vous déjà entendu parler de l’éducation Montessori ? C’est plus qu’un effet de mode. En France, même si la méthode Montessori n’est pas encore vraiment reconnue par l’État, celle-ci intervient de plus en plus dans les esprits et le quotidien de nos chers bambins. Des écoles aux magasins, vous trouvez des objets Montessori de toutes les formes permettant tous un apprentissage spécifique dont l’approche est plus que positive. Que demander de plus ?

La méthode Montessori : Une nouvelle façon d’apprendre

La pédagogie Montessori est bénéfique pour votre bout d’chou, notamment pour qu’il est ce sentiment de sécurité qui s’appelle la confiance en soi. Cette méthode est basée sur les principes de l’autonomie, du respect et de la liberté. • Respect du rythme de l’enfant : chaque bambin à son rythme et donc il faut le respecter sans le faire entrer absolument dans une case. • Autodiscipline : ce mot peut faire peur. En réalité, le tout petit va apprendre de ses erreurs en se trompant, se corrigeant et en recommençant. Fini la peur de l’échec ! • Apprentissage grâce à l’expérience : l’enfant est libre de choisir l’activité Montessori qu’il veut dans celles proposées. Ainsi, il va développer son autonomie en comprenant les choses par lui-même grâce à l’expérience.

Maria Montessori à l’origine de cette pédagogie

À l’origine de l’éducation Montessori se trouve Maria Montessori. L’histoire a commencé lorsqu’elle a observé les enfants handicapés mentaux dans une clinique à Rome. Elle a pu reconnaître que grâce au respect de leur rythme et à la stimulation, leur état s’améliorait. Mais, c’est en 1907 que tout débute vraiment. Fort de cette expérience elle réitère la méthode avec des enfants sans handicap dans un centre d’accueil : la ‘’Casa dei bambini’’. La pédagogie Montessori est née ! Cette école est une réussite. Mais, c’est dans les années 50, après les deux Guerres mondiales, que ces centres voient le jour réellement.

L’éducation Montessori à l’école

Vous pouvez voir des classes Montessori fleurir de plus en plus. Aujourd’hui, on compte pas moins de 200 écoles Montessori en France majoritairement dans les grandes villes. 2 sections (maternelle de 3 à 6 ans et primaire de 6 à 11 ans), 20 à 30 enfants de tous les âges, 2 éducateurs et les mêmes matières enseignées que dans les établissements classiques. Quelle différence alors ? L’école Montessorienne propose des activités adaptées à disposition de l’enfant. Celui-ci à la liberté d’aller vers tel ou tel exercice Montessori. Ici, pas d’examen, mais c’est le tout petit qui s’auto-évalue. De 3 à 6 ans, ce sont des activités Montessori à majorité individuelle. À partir de 6 ans, le travail de groupe est favorisé.

La pédagogie Montessori à la maison

Opter pour la méthode Montessori chez soi c’est…s’équiper un minimum avec du matériel Montessori afin de favoriser l’autonomie de son enfant, dans un environnement adapté. Je veux dire par là, aménagez chaque pièce de votre maison, notamment sa chambre. Dans la mesure du possible, installez des objets à sa hauteur, par exemple des boîtes avec ses jouets ou un petit porte-manteau. N’hésitez pas non plus à ajouter un marchepied dans votre salle de bain. Préférez un matelas sur le sol plutôt qu’un lit à barreau qui ne permet pas vraiment la liberté.

L’Éducation nationale refuse de reconnaître l’approche Montessori

Vous ne trouverez pas beaucoup d’établissements Montessori en France qui souvent ne sont pas validés par l’État. La faute à qui ? L’Éducation nationale n’apprécie pas tellement cette méthode du fait que les enfants choisissent eux-mêmes l’activité Montessori souhaitée et le temps passé. Le respect est notamment une valeur importante pour Adopte un doudou qui retranscrit cela à travers ses doudous écologiques made in France respectueux de l’environnement
Laisser un commentaire